POURQUOI ACHETER UN MULTIVAN ?


POURQUOI ACHETER UN MULTIVAN ?

Ce véhicule inconnu, qui reste d’exception par sa rareté, ses prestations et son prix, est donc qualifié de “véhicule de niche” par les commerciaux.

Mais il a la particularité d’être le véhicule de plusieurs niches, dont certaines en plein développement (et les petits ruisseaux font les grandes rivières...).

Car la tendance depuis quelques décennies est à l’augmentation de volume et d’habitabilité des véhicules.
Il n’y a qu’à observer l’évolution de la Golf depuis les années 70 pour s’en convaincre.
 
Par ailleurs, Matra aidé par Renault a créé, il y a longtemps maintenant, une révolution en inventant le concept du “monospace”, qui a pourtant choqué au début par son aspect “camionnette”.

Le succès écrasant de l’Espace et ses concurrents, et la popularité incontestable de l’Espace Scenic auprès des mères de familles, prouvent maintenant que les mentalités ont suffisamment évolué.
Ce type d’automobiles est totalement adopté et complètement débarrassé de l’image “fourgon” objectée au début.

Il y a donc une réelle demande d’habitabilité maximale, tout autant que de “haut de gamme”, dans ce créneau.
Chose à laquelle le “Grand Espace” Renault tente de répondre (y compris dans ses versions tout cuir et toutes options, aussi chères qu’un Multivan d’ailleurs...).
 
D’autre part, un autre phénomène de ces dernières années est le succès majeur des véhicules 4x4.
Ceux-ci, à vocation utilitaire voire militaire, ont été adoptés par un nombre croissant d’usagers, craquant sur l’image “baroud”, la notion ressentie de liberté et de nouveau plaisir (à une époque où la vitesse sur route devenait de plus en plus “onéreuse”), le sentiment de sécurité et de solidité imposante qu’ils dégagent et leur habitabilité.
Parallèlement, les constructeurs ont sorti des 4x4 de plus en plus policés et de plus en plus luxueux, certains ayant même vocation de ne promener leur faciès “viril” que sur le macadam !
 
Actuellement, nombreux sont les automobilistes qui en sont à leur deuxième ou troisième 4x4 et qui se rendent compte que l’habitabilité des “SUV” n’est pas extraordinaire, que leurs pneus n’ont pas vu la boue depuis longtemps...
et que la conjoncture est à la brimade administrative en ville et à l’interdiction du tout-terrain ailleurs.

Maintenant que “tout le monde a un 4x4” et que leur propre envie de ce type de véhicules s’émousse, ils réalisent qu’un autre type d’automobiles, conservant une parenté avec les meilleurs utilitaires (mais ça ne les choque plus), peut  leur apporter plus d’espace, plus de performance, plus de modulabilité, plus de plaisir ludique, autant de “représentativité” et moins de consommation de carburant... pour un prix comparable (voire moindre).

 
Certains constructeurs l’ont compris, comme Mercedes avec son Viano (déclinaison luxueuse et performante du Vito), Volkswagen qui révolutionne son Multivan ou Renault et Opel avec leur Trafic “Generation” moins cher (mais à prestations égales, c’est à voir...)  qui se cantonne à la cible “loisirs-famille”.