Comment acheter sa voiture d’occasion en Allemagne ?


Acheter votre nouvelle voiture d’occasion en Allemagne peut vous permettre de faire une très belle affaire. En effet, nos voisins germaniques ont le goût des belles voitures neuves, ce qui les amène à en changer régulièrement. De fait le marché de l’occasion en Allemagne peut-être très intéressant pour certains modèles ! Mais acheter une voiture dans un pays voisin ce n’est pas pareil qu’acheter une voiture à son voisin…

Trouver la voiture
Alors tout d’abord inspirez un grand coup, ne vous précipitez pas car pour avoir LA voiture il est nécessaire de s’imprégner du marché, de connaitre les spécificités et les prix pratiqués. En effet l’investissement que représente l’achat d’une voiture en Allemagne ne vaut que si vous avez trouvé la meilleure affaire !
Pour trouver cette bonne affaire en Allemagne le plus simple est de visiter les sites d’annonces de voiture d’occasions européens. Un site français, https://www.mandataire-import-allemagne.com/, agrège même toutes les annonces des principaux sites Européens pour faciliter la recherche et propose aux acheteurs un suivi personnalisé avec un panel de services à la carte vous permettant de vous délester de toutes les démarches nécessaires !


La préparation
C’est sur cette partie-là qu’il vous faudra être minutieux ! Vous devrez préparer le contrat d’achat, que vous aurez soigneusement traduit en Allemand et en 2 exemplaires, ainsi qu’allez chercher à votre préfecture (ou sous-préfecture), le certificat de cession d’un véhicule. Ce dernier sera remplis par le vendeur, ne l’oubliez pas car ce document est indispensable pour l’immatriculation en France. De plus, il vous faudra absolument demander au vendeur s’il a bien conservé le certificat de conformité européen de la voiture car sans cela vous ne pourrez pas immatriculer la voiture en France…


Récupérer la voiture
Le moment est arrivé ! Vous avez pris votre billet de train ou d’avion et êtes prêt à découvrir votre future voiture. Assurez-vous que vous ayez bien tout prévu : allez-vous passer une nuit sur place ? Surement… Le lieu est-il facilement accessible en transport ? Dans les alentours de Berlin c’est bien, mais peut-être qu’il n’y a pas de bus pour y aller et les 60km de plus qui vous sépare de votre objet de convoitise peuvent représenter un investissement supplémentaire… De même avez-vous prévu des plaques provisoires pour faire le chemin du retour ? Allez-vous conserver les plaques allemandes (ce qui est illégal, vous risquez donc des problèmes sur la route du retour). Parlez-vous allemand ? Le vendeur ne parle peut-être ni français ni anglais… Avez-vous prévu un subterfuge pour communiquer ? Tous ces facteurs sont donc à prendre en compte, autant au niveau du temps que du budget !
Au moment de la vente il vous faudra aussi préparer votre check-list de document à demander au vendeur, car vous en aurez besoin pour immatriculer votre nouvelle voiture en France :
  • Le certificat de conformité européen original
  • Le contrat de vente remplit ou la facture TTC
  • Le carnet d’entretien de la voiture
  • L’ancienne carte grise de la voiture
  • Votre contrat d’achat et la certification de cession de véhicule signée par le vendeur
Récupérer la voiture reste l’étape la plus importante et épuisante, c’est pour ça que nous vous recommandons de vous faire livrer la voiture, cela vous soulagera de tout ce stress et vous évitera un oubli qui peut vous coûter cher.
La France !
Vous voilà de retour à la maison, vous avez enfin votre nouvelle voiture, rayonnante, et en plus, c’est une très belle affaire ! Bravo vous avez fait le plus gros du chemin, mais il vous faut encore à immatriculer la voiture (frustrant ?). Je vous conseille alors de courir à votre Préfecture avec tous les documents que vous avez ramenés d’Allemagne pour commencer les démarches administratives. La première, à faire sous 15 jours, est l’obtention du Quitus fiscal attestant que votre véhicule est exonéré de taxes (à moins qu’il ait moins de 6000km ou moins de 6 mois, il est alors assujetti à la TVA de 19,6%) ; Il vous faudra donc fournir :
  • Une pièce d’identité valide avec justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • Votre contrat de vente allemand
  • Votre carte grise allemande
La deuxième démarche à effectuer ne concerne que les véhicules de plus de 4 ans. La loi française exige un contrôle technique de moins de 6 mois pour tout véhicule d’occasion dont la date de première mise en circulation est supérieure à 4 ans. Même si vous avez un contrôle technique allemand valide cela ne suffira pas car la préfecture française exige un contrôle technique dans un centre français.
La dernière démarche (enfin ! me direz-vous) reste le passage à votre préfecture où vous sera remise votre carte grise française sur présentation des documents suivants :
  • Pièce d’identité valide et justificatif de domicile
  • Contrat de vente allemand
  • Carte grise allemande
  • Quitus fiscal
  • Certificat de conformité européen
  • Demande de certificat d’immatriculation remplie et signée à retirer à votre préfecture.
En conclusion, acheter une voiture en Allemagne peut-être une très bonne affaire et source d’économie, mais à condition d’être bien préparé et de savoir ce qu’il vous attend ! Si toutefois, vous souhaitez profitez des avantages d’acheter une voiture en Allemagne, sans en avoir les inconvénients (aller la récupérer, la complexité des démarches…), vous pouvez faire appel à un professionnel comme https://www.mandataire-import-allemagne.com/, qui effectuera les démarches pour vous, de la recherche à la Livraison en passant par la garantie ou l’immatriculation !